FIN D’INCUBATION : QUE FAIRE ?

Fin d'incubation

Les incubateurs en France

Les incubateurs sont des structures d’accompagnement pour les projets de création d’entreprise. Ils permettent au titulaire du projet de le développer dans les meilleures conditions, en apportant un hébergement, des conseils stratégiques, un appui financier etc, sur une période de 12 à 18 mois. Les entreprises incubées peuvent également bénéficier d’un tutorat, qui leur permettent de réunir les premiers éléments nécessaires à la pérennité de leur activité.
Leur importance est telle actuellement que des écoles développent leurs propres incubateurs et encouragent leurs étudiants à la création de leurs structures. Ils participent ainsi activement au développement de l’économie et de l’entreprenariat français.
Seulement : que faire à l’issue de cette période d’incubation ? Quelle direction prendre ? Si les premiers mois après la création d’une entreprise sont capitaux, ceux après une fin de période d’incubation le sont d’autant plus.

Quelques conseils pour la fin de période d’incubation

L’incubation d’une start-up est censée l’armer pour qu’elle puisse démarrer son activité dans les meilleures conditions. A la fin de la période, voici quelques conseils pratiques.

Finaliser l’offre et maîtriser son pitch

Même si à la fin d’une période d’incubation, une entreprise ne connaît pas pleinement le potentiel de son offre et se réajuste en temps réel, il est particulièrement important de pouvoir finaliser et maîtriser l’offre commerciale, connaître ses atouts et pouvoir l’adapter au mieux à ses prospects. De cette manière, l’entreprise se montrera convaincante et délivrera le meilleur des messages.
Ainsi, réviser son pitch, connaître son offre sur le bout des doigts, pouvoir la présenter à des clients potentiels ou une audience : voilà ce qui pourra convaincre les interlocuteurs. Notamment si vous avez recours à des organismes de financement, des banques, des investisseurs etc. pour décrocher des subventions.

Démarrer ou poursuivre l’activité commerciale de votre entreprise

Primordiale pour démarrer ou conserver son élan, l’activité commerciale est un des enjeux principaux de la nouvelle entreprise, puisque c’est elle qui permet de réaliser un chiffre d’affaires, signer les premiers contrats et faire grandir sa notoriété au sein de son réseau. Après avoir bien repéré et étudié sa cible potentielle, et que l’offre de l’entreprise est peaufinée, il ne reste plus qu’à séduire de nouveaux arrivants et décrocher des contrats.

Intégrer des groupes et des réseaux d’entrepreneurs

Les réseaux d’entrepreneurs sont légion en France. En apportant un support et faisant bénéficier d’un réseau solide à ses adhérents, ils participent activement à la saine émulation et la création d’entreprises en France.
S’entourer d’entrepreneurs, bénéficier de retours d’expériences et de conseils avisés, échanger, se faire parrainer, demander des subventions... : autant d’éléments clés pour une entreprise qui vit ses premières heures hors de sa période d’incubation.

Rechercher un espace de travail adéquat

Bureau fermé ? Poste de travail en coworking ? Bureau partagé ? Espace indépendant ? Bureaux pour startups ?
Le bureau reste un des éléments les plus importants pour le développement d’une entreprise. A la fois poste de dépenses importantes et lieu de travail, c’est un des éléments à privilégier. Un environnement de travail adéquat conditionne la productivité et la création de valeur d’une entreprise. Il faut donc penser à tout : développement de l’entreprise, embauches de stagiaires, employés, intégration d’associés…

Veuillez accepter les CGU